SPAF

Syndicat des pilotes d’Air France

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 19 MARS 2018

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 19 MARS 2018

Communiqué de presse grèves Mars 2018

 Rungis, le 19 Mars 2018

Communiqué de presse

 

 Le Syndicat des Pilotes d’Air France, sans être surpris des allégations à vocation démobilisatrice de la direction d’Air France, note que lors du dernier mouvement, 55% des vols ont été annulés le 22 février dernier.

L’effet des journées de mobilisation des 23 et 30 mars prochains sera du même ordre, à l’exaspération des salariés près.  Par ailleurs, une compagnie qui rembourse 2 milliards d’€ de dette (soit 56% environ de sa dette totale) en une seule année pourrait se permettre d’augmenter ses personnels sans risquer la faillite ou la décroissance.

Le PDG, M. Janaillac, déclarant « comprendre le sentiment d’injustice des salariés qui ont fait des efforts alors même que ce qui pèse sur Air France, charges et taxes, n’a pas évolué », nous l’invitons à considérer (enfin) que des personnels motivés et rémunérés sont une source de richesse pour une entreprise, et que l’action doit désormais venir de l’État (compétitivité, charges, taxes d’aéroport) et non encore et toujours de la modération salariale.

Les Pilotes d’Air France sont désormais parmi les moins payés des grandes compagnies mondiales, et surtout moins que ceux de KLM dont M. Janaillac est aussi PDG.

S’il souhaite réellement trouver une issue à ce mouvement, il serait bon qu’il daigne accepter une négociation autrement qu’à ses seules conditions et non pas, comme il l’a écrit aux salariés, en refusant par avance :« d’aller plus loin ». Ce n’est pas du dialogue, c’est un diktat !

Et pour se poursuivre, comme le soutient aussi le PDG, un dialogue doit déjà avoir débuté. Ce n’est pas le cas pour l’instant.

Le SPAF déplore ce double discours et constate qu’en dehors de ces propos décalés aux salariés et dans la presse, M. Janaillac (qui vient de valider des augmentations de 6% chez Transavia Hollande, filiale d’Air France-KLM), tout comme M. Terner, DG d’Air France, ont été totalement absents des réunions et discussions autour de ce chantier social.

Le bureau exécutif du SPAF

 

Contacts SPAF

Grégoire APLINCOURT : Président  –  tél : 06 75 01 73 78

01 46 86 66 05/ contact@spaf.aero