SPAF

Syndicat des pilotes d’Air France

Transavia : « Pas question de faire un chèque en blanc à Air France ! »

Transavia : « Pas question de faire un chèque en blanc à Air France ! »

Julien Duboz, officier pilote de ligne et porte-parole du SPAF, réitère son opposition au plan Transform 2015. Selon lui, les pilotes ont déjà fait d’importantes concessions et refusent d’aller plus loin sans explications précises de la direction sur les orientations stratégiques. Le syndicat, qui représente 25% des pilotes d’Air France, refuse également tout compromis concernant le développement de Transavia.

TourMag.com : Depuis le début, vous dénoncez le plan Transform 2015 et l’opacité stratégique d’Air France. Le SNPL (syndicat majoritaire) semble aujourd’hui rejoindre votre position. Qu’en pensez-vous ? Julien Duboz : « Nous avons toujours été contre ce plan, tandis que le SNPL vient tout juste de changer d’avis face à la grogne des pilotes.

Nous déplorons depuis le début une stratégie à court terme sans vision globale de l’avenir.

Il est utopique de croire que nous pourrions sauver Air France uniquement en faisant des économies sur les pilotes. Car même si nous divisions par notre salaire par deux, elle resterait déficitaire.

Il y a d’autres leviers pour gagner de l’argent. »